La gazette des communes le 9 juin

Publié le par nuit des écoles

Un collectif organise une "nuit des écoles" contre les mesures Darcos en primaire

Des parents d'élèves, des enseignants, des élus se préparent à dormir dans les locaux des écoles dans la nuit de vendredi à samedi, lors d'une "nuit des écoles" destinée à alerter l'opinion sur les "dangers" des mesures prises par le gouvernement en matière d'éducation.
"La nuit des écoles, 1.000 écoles partout en France servent de dortoir vendredi 13 juin pour éviter un réveil douloureux à la rentrée prochaine": c'est ce que propose un collectif de parents d'élèves de Loire-Atlantique, dans un blog créé la semaine dernière pour cette initiative.

Quatre-vingts écoles étaient inscrites lundi sur ce blog, dont 24 en Loire-Atlantique, 18 à Paris et 17 en Maine-et-Loire. Les initiateurs du projet se fixent pour objectif d'avoir 1.000 écoles impliquées le 13 juin.
Le principe : "amener sa bonne humeur, duvets, oreillers, pyjamas et doudous", "débattre", "informer" et "s'endormir en rêvant à une rentrée prochaine où les programmes seraient construits avec les professionnels de l'éducation, le rythme scolaire adapté aux enfants, les élèves en difficultés seraient aidés par du personnel spécialisé sur le temps scolaire", peut-on lire sur le blog.

Il s'agit d'une "soirée pour informer sur les dangers (et vices cachés!) des mesures Darcos", écrit le collectif qui cite les "nouveaux programmes" du primaire pour la rentrée, la "réorganisation de la semaine scolaire" avec notamment la suppression du samedi matin, les "suppressions de postes"...

Dans un communiqué, le SNUIPP-FSU, premier syndicat du primaire "appelle les enseignants à s'y associer", apportant "son soutien à ‘la nuit des écoles’".
Dans un autre communiqué du 9 juin, la FCPE appelle les parents d'élèves à "occuper les écoles" toute la nuit du 13 au 14.

http://www.lagazettedescommunes.com/actualite/det_artNL.asp?id=29024&supportId=56

Publié dans Revue de Presse

Commenter cet article