Argumentaire

Publié le par nuit des écoles

> Nous vous invitons tout d'abord à lire l'analyse du café pédagogique sur les nouveaux programmes

> Puis à découvrir une lettre ouverte au ministre (une revue de presse sur les différentes actions menées ainsi que d'autres documents d'informations sont consultables sur le blog http://retrait.mesures.darcos.over-blog.com/ )

> Vous pouvez également découvrir les argumentaires de différentes personnalités et appels de différents mouvements sur le site http://almtoile.free.fr/

Mais un argumentaire, cela se construit à plusieurs ...
C'est pourquoi nous vous invitons dans les commentaires à l'étoffer en rajoutant des liens vers des documents que vous jugerez intéressants et pouvant faire avancer le débat ...

Merci pour votre participation !

La Coordination citoyenne pour le retrait du protocole DARCOS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hervé (Villeurbanne) 02/07/2008 22:14

Ce qui suit n'est pas exactement un argumentaire, même si vous y retrouverez les principaux thèmes à l'origine de notre mobilisation à l'occasion de la "Nuit des écoles"... Nous souhaitions aboutir à quelque chose de concret, histoire de faire la preuve que les propos du ministre sur le camping et le caravaning étaient bien insultants - et en même temps si dérisoires... N'hésitez pas à reprendre cette lettre ouverte, à la signer à votre tour, etc.
---
Conseil de parents d’élèves du groupe scolaire Jean Zay
16, rue Raspail
69100 Villeurbanne

A l’attention de M. Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale
Objet : Lettre ouverte en réaction à votre réforme de l’école primaire, suite à l’opération « La nuit des écoles »

Villeurbanne, le 1er juillet 2008

Monsieur le ministre,

Lorsque nous nous sommes retrouvés au soir du vendredi 13 juin, parents et élèves de l’école Jean Zay, dans le gymnase converti en dortoir, nous redoutions un sommeil agité de cauchemars en raison de la grande inquiétude suscitée par votre réforme de l’école primaire. Mais notre nuit a été remplie de nombreux rêves, car nous avons été rassurés par la mobilisation des parents. En voici quelques-uns :

- Nous avons rêvé de comprendre comment nos enfants vont pouvoir apprendre plus tout en travaillant moins longtemps, puisque deux heures d'enseignement sont supprimés par semaine alors que les programmes restent aussi exigeants.
- Nous avons rêvé d’un soutien efficace aux élèves en difficulté, qui ne serait pas vécu comme une sanction par les intéressés et dont l’organisation ne serait pas toujours dans le flou à quelques semaines seulement de la rentrée.
- Nous avons rêvé que les programmes actuels feraient l'objet d'une évaluation sérieuse, pour ne pas passer à côté des enseignements que l’on peut en tirer pour la réussite future des élèves.
- Nous avons rêvé d'un ministre qui considère les parents d'élèves, les enseignants et les municipalités comme des partenaires dont l'avis doit être pris en compte pour la réussite d’une telle réforme ; d’un ministre qui ne se contenterait pas de sondages simplistes pour revendiquer le soutien massif des parents à ses nouveaux programmes ; d’un ministre qui ne traiterait pas par le mépris la mobilisation des parents et enseignants dans les écoles.
- Nous avons rêvé, enfin et surtout, d’un report d’un an de cette réforme, car des changements aussi importants ne doivent pas être mis en place à la va-vite.

Rassurez-vous, monsieur le ministre, nous ne sommes plus des enfants : nous connaissons la différence entre rêves et réalité – malheureusement ! Mais nous continuerons à nous mobiliser, la nuit et le jour, pour repousser les cauchemars…

Les parents d’élèves du groupe scolaire Jean Zay
---

A bientôt pour la suite, à la rentrée ;-)))

Mougin Agnès 26/06/2008 22:13

de Agnès à Agnès : la Suède oui très bien mais englobons leur politique familiale beaucoup plus pointue que la nôtre. Une réforme oui mais en concertant les professionnels. Petit exemple : on met en place du soutien (le rased pendant le temps scolaire aurait dû être renforcé) sans penser au conséquence sur la famille. L'aide personnalisée devant être mise en place à la rentrée scolaire fait changer les horaires de toute notre école, va engendrer beaucoup de garderie et il est certain qu'un enfant en difficulté (qui Adore l'école en général) sera content d'avoir des heures en plus et moins de semaines de vacances. Et puis après tout il n'a qu'à apprendre correctement, sa punition sera moins de droit et plus de devoirs. Ce n'est pas la France comme vous le dîtes qui est nombriliste et aveugle mais plutôt ceux qui nous gouvernent. En tous les cas je refuse que mes trois enfants en soient les cobayes et les moutons bêlants.

Didier 24/06/2008 23:49

Y-a-t'il qu'une pensée unique à l'Education Nationale ???
A-t'on le droit de "chômer" le samedi ???
Le soutien scolaire a l'air de marcher au collège, d'après les professeurs... Alors pourquoi ne pas essayer dès le primaire ?
De plus en plus d'enfants ont un niveau insuffisant en 6°... La faute à Darcos et Sarkosy !!!
En Europe (plus particulièrement dans le Nord de l'Europe), le temps moyen annuel est compris entre 530 et 770 heures annuelles, contre plus de 950 en France... Ses élèves sont-ils plus intelligents en Scandinavie ???
De plus, de nombreuses écoles fonctionnent déjà convenablement sur 5 jours en France, et le collège également.
Pourquoi ne pas suivre la Suède où l'école fonctionne du lun au ven et qui a de très bons résultats ? A priori, là-bas, le Privé est quasi inexistant.
Non, tout cela fait peur en France (le mot Réforme est tabou).
Alors personnellement, je préfère réformer l'Education Nationale (fin du BAC ---> contrôle continu, réforme des horaires, ...) plutôt que de regarder le classement annuel de l'OCDE : à ce rythme, on se retrouvera vite à la dernière place (en sciences, nous sommes classés à la 19° place / 30, après la Finlande, Canada, Japon, Nouvelle-Zélande, Australie, Pays-Bas, Corée du Sud, Allemagne, Royaume-Uni, République tchèque, Suisse, ...
1 collégien français de 15 ans a en moyenne 1 an de retard sur son homologue finlandais !!!
N'a-t'on pas intérêt de "copier" les sytèmes éducatifs de ses pays ???
L'OCDE estime qu'une des solutions est d'alléger les programmes et de mettre en place des heures de soutien.
La France est-elle à ce point nombriliste et aveugle ???

vandaele agnès (parent d'élève) 16/06/2008 16:04

Les écoles maternelle et élémentaire de Saint-Mars-La-Jaille ont participer avec le soutien du conseiller général Jean-Yves Ploteau à "la nuit des écoles" même sin on s'est inscrit ....que le 14 juin!!!!. Pique-nique, jeu, belote, discussion étaient à l'ordre du jour surtout pour les parents qui ne viennent pas chercher leur enfant (nous sommes en zone rurale et c'est le car pour certains enfants). Enrichissant, amusant et convivial. On reste mobilisé!!

Catalina 14/06/2008 01:05

Comparatif programmes du primaire à cette adresse : http://www.sauv.net/prim_langue_pb2008.php