Métro - Toulouse le 12 juin

Publié le par nuit des écoles

Mobilisation nocturne dans les écoles de la ville

Une partie des écoles sera occupée demain soir

A l’approche des vacances scolaires, la mobilisation des enseignants et des parents d’élèves, si elle a sensiblement faibli lors des manifestations, a pris une autre forme. Plus symbolique cette fois, avec cette Nuit des écoles qui s’annonce dans la région toulousaine demain soir. Une partie des établissements de la ville devrait être occupée dans la nuit par des parents d’élèves et des enseignants.

“L’objectif est de dormir à l’école afin de montrer notre mécontentement sur la ré­duc­tion d’effectifs des enseignants ou sur les nouveaux programmes”, explique So­phie Molla, mère d’élève et coordinatrice de l’opération à l’école Marengo-Périole. A Colomiers, c’est l’école Jules-Ferry qui sera réquisitionnée pour l’ensemble de la commune : les en­seignants et les parents con­cernés s’y retrouveront pour discuter des réformes imposées par le gouvernement.

Si le mouvement concerne un millier d’éco­les en France, à Tou­louse et dans le département le réveil a été tardif : hier, seules trois écoles étaient recensées sur le site de la Nuit des écoles. “Mais d’ici à demain, le mouvement peut faire tache d’huile”, espère un organisateur. Les participants ont pensé à tout pour l’opération : pique-nique, sac de couchage, oreiller et mê­me télévision pour regarder le match France-Pays Bas !

Publié dans Revue de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean 13/06/2008 23:21

Ce mélange de fête, d'évènementiel et de politique est particulièrement puéril et consternant.

Tout cela n'est qu'un vulgaire concept publicitaire, "une façon moderne de faire de la politique".

Ma fille rencontrera le milieu enseignant dans 2 ans. Je ne m'en réjouis pas...

Mais bon... Ne gachons pas la fête. Je souhaite une bonne soirée et une bonne veillée à tous les participants. Rêvez... discutez... amusez-vous bien et surtout : rassurez-vous...en ce qui me concerne, je vais me coucher, après mes 60 heures de travail, j'ai besoin de me reposer, afin d'être frais et dispo lundi pour continuer à financer votre retraite.

Très cordialement

Jean