France 3 le 14 juin

Publié le par nuit des écoles

nuit des écoles en Loire-Atlantique - Ma-Tvideo France3
L'école de La Montagne occupée pendant une nuit.

Publié dans Revue de Presse

Commenter cet article

arkane 20/06/2008 15:26

Pour leur politique budgétaire ,les différents ministres de l’EN, ont (Darcos continue) fait des économies sur la sécurité,sur l’entretien,sur la médecine scolaire et pour finir sur la pédagogie.

L’éducation ne devrait pas être politisée,c’est à dire gérée par des incompétents carriéristes .
Monsieur Darcos va encore nous faire des effets d’annonce: je vais faire ceci,cela etc…..Les médias vont relayer sans se poser de question .

Si vous voulez vous renseigner sur l’école d’aujourd’hui ,vous verrez que c’est devenu le “le chaos” .C’est devenu une garderie sauf que nous n’avons pas assez de personnes pour surveiller . L’époque où l’ont envoyait ses enfants à l’école en toute confiance est morte.
Il est de plus en plus difficile de rendre les enfants aux parents en bon état .

Darcos est en train de massacrer l’EN.
Il ment sur tous les chiffres .(-11000 25000 profs non-titulaires depuis 2005)
Il est à la tête d’un système qui ne respecte pas la loi .Prime isoe non payés aux vacataires.

Son administration est coupable de discrimination envers certaines catégories de profs (il y a plus de 5 statut de profs).

Il participe à la politique de dénigrement des enseignants: les enseignant ne sont pas payés pendant les vacances d’été car leur salaire est indexé sur 10 mois et non sur 12 comme dans le privé. Les enseignants touchent 10 salaires étalés sur 12 mois.
Voici certains statuts de profs (le medef peut prendre exemple)

LES VACATIONS:
Depuis 2004,les rectorats ne font presque plus de contrat (cdd) mais payent des vacations. Le Vacataire est payé à l?heure devant les élèves , le reste du temps il ne touche rien. Il ne peut faire que 200h dans l?année maximum, il gagne environ 4000 euros dans l?années.
Pourquoi 200h? au delà , les rectorats sont obligés de faire signer un cdd. La vacation n?est pas un statut, il n?ouvre pas le droit au chômage , ni celui de la SECURITE SOCIALE. Les vacataires alternes entre RMI et vacations.

Il faut signaler que c?est les socialistes qui , par le biais d?Allegre ,en 1997,ont instauré la vacation. Depuis,la droite l?utilise au maximum. Mais c?est aussi les socialistes qui ont lancé les derniers plans de titularisation. il n?y a que les imbéciles qui ne changent pas d?avis!

Il faut savoir que les rectorats ne payent pas une partie du salaire (isoe) aux vacataires. pour récupérer cette prime nous devons passer par le tribunal administratif et perdre ainsi notre place dans la liste de recrutement des non titulaires. Si nous les attaquons , nous nous suicidons professionnellement.

Profs CONTRACTUELs
Il existe dans l?éducation nationale un contrat encore plus précaire que le CPE c?est le CDD reconductible à l?infinie, grâce auquel les rectorats peuvent (en tant que prof),nous embaucher nous débaucher selon leur désir et en complète opposition avec le droit du travail français .Dans les faits , la période d?essaie peut durer une vie .
Pour accéder à un CDI,il faut 6 ans de CDD sans coupure (vacations ou chomage).Donc au 5éme CDD, les rectorats( cad l’état),ne nous proposent que des vacations et si nous refusons nous sommes radiés des listes de recrutement .En clair, chomage, puis rmi. Après avoir fait une ou deux vacations les rectorats vous embauche de nouveau en tant que contractuel.
Et cela repart pour un tour,vu que la possibilité d’être titularisé par concours a baissée de 79% depuis 2004. Exemple: 8 postes au concours interne de musique alors qu’il y a plus de 100 postes qui ne sont pas pourvus en France.

Les concours ne servent qu’à garder sous le coude un tas de profs pas chers et échangeables. ILs ne coutent aucune indemnité de licenciement car ces profs ne signent jamais de CDI.

Le medef a encore des progrès à faire pour créer un contrat très souple.IL faut qu’il prenne exemple sur le ministère de l’éducation :ça c’est de la souplesse!!!!

Il faut que les français choisissent : baisser le nombre de ces “fainéants” de profs ou bien leurs donner les moyens (budget) de faire leur boulot correctement .
Plus de surveillants
Plus de profs
C’est à dire simplement plus d’adultes et sans être misogyne plus d’hommes (au collège).

Plus d’outils pour faire pression sur les parents car les profs et les surveillants ne sont pas là pour éduquer les gosses! ça c’est le boulot des parents!
Les différents ministres de l’éducation,Darcos en tête, réforment et ont réformé l’éducation pour satisfaire les parents et non pas dans l’intérêt des enfants.Les enfants ne votent pas!!
Dans le primaire ,à la place de donner 2 heures de classe en plus aux plus faibles,Il supprime deux heures aux autres!
Monsieur Darcos à eu le culot de dire qu’il y avait 1 enseignant pour 12 élèves.Faut dire qu’il ne connait pas la règle de trois.Il est facile de vérifier! demandez aux enfants qui vous entourent combien sont-ils en classe.Depuis 1999,mes effectif ont toujours variés entre 25 30 élèves par classe.

MatMat 18/06/2008 20:25

La Fédération des Amicales Laïques de Loire Atlantique (FAL 44) vous prie de bien vouloir diffuser dans vos colonnes ou sur vos ondes, le communiqué suivant :

Les réformes de l’école

Une soirée information débat à Ligné

Alors que le ministre de l’éducation multiplie les réformes, enseignants et parents d’élèves s’interrogent, voire s’inquiètent au sujet de l’avenir et de la qualité de l’enseignement dispensé aux élèves.
Quel enseignement pour les générations futures ? Quelle politique pour l’éducation nationale ? Quels projets de société ? Autant de questions et d’enjeux peu ou insuffisamment relayés par les médias et qui rendent souvent difficile une compréhension claire de l’avenir éducatif de nos enfants.
Pour répondre à ces interrogations, une soirée d’information et de débat se déroulera le jeudi 19 juin à partir de 20 heures, salle du Préambule de Ligné, en présence de représentants de l’éducation, de mouvements complémentaires de l’école publique FAL-Francas-CEMEA-PEP, de représentants syndicaux, de parents d’élèves FCPE et d’élus de collectivités locales et territoriales dont Michel Ménard, député de la circonscription.
Toutes les personnes intéressées par la thématique sont invitées à participer à cette soirée.

500 personnes sont attendues.

stoupin 17/06/2008 13:10

scandalisée par les propos tenus à l'encontre de votre mouvement par m Xavier DARCOS lundi 16juin à télématin.
C'était d'un mépris insupportable!
Ben m le ministre on fait se qu'on peut avec notre pouvoir d'achat!
On ne peut pas se payer des petits déjeuner à l'Elysée!
Je comprends qu'il ne soit pas d'accord avec ces revendications mais pourquoi être si méprisant??
Vous devriez imprimer les propos tenus et les afficher dans les écoles!!