Saintes: Inquiets et mobilisés le 13 février

Publié le par nuit des écoles

Lundi 9 février

Le collectif citoyen des écoles de Charente-Maritime est une association de parents d'élèves, d'élus, d'enseignants, de délégués départementaux de l'Éducation nationale unis pour défendre leur vision d'une école garantissant les mêmes possibilités aux enfants, quelles que soient leurs origines sociales ou géographiques.

Tous sont mobilisés contre les réformes proposées par le ministre de l'Éducation, Xavier Darcos : suppression de la maternelle pour les 2-3 ans, remplacée par des « jardins d'éveil », suppression des Instituts de formation des maîtres (IUFM), etc.

Une initiative citoyenne

Un collectif qui se veut en dehors des étiquettes politiques et syndicales. Une simple expression citoyenne de personnes soucieuses de l'avenir de leurs enfants.

À l'image de ce qui se passe, par exemple, dans le canton d'Aulnay, où est né un collectif, qui a « rejoint le collectif départemental », selon M. Gravit, l'un de ses membres. Ce collectif concerne « pour le moment, l'école élémentaire d'Aulnay, celle de Néré et de Cherbonnières. Nous informons les autres parents pour qu'ils nous suivent. Afin d'être le plus représentatif possible, dit-il. Cela en dehors de tout syndicat ou d'association de parents d'élèves. »

Inquiets face aux réformes, parmi ses membres se trouvent aussi des parents excédés, aussi, par les propos de l'Inspecteur d'académie. « En gros, il a affirmé que les écoles en milieu rural n'étaient pas valables. Il nous a pris pour des ploucs. Les RPI sont menacés et on nous parle, toujours, de suppression de classes, comme à Aulnay. »

Pour tout cela, le collectif d'Aulnay est déjà prêt à participer à la « Nuit des écoles » qui aura lieu le 13 février, une action symbolique d'occupation des locaux. « On a décidé de se centrer sur Aulnay », affirme M. Gravit. Les Aulnaysiens ne seront pas les seuls. Ce sera, aussi, le cas à Pérignac (près de Pons), par exemple.

Son organisation sans doute évoquée, au milieu d'autres thèmes, lors de la réunion que le collectif départemental organise, ce soir, à Saintes (20 h 30, hall Mendès-France) sur le thème : « Quelle école pour nous enfants ? »


http://www.sudouest.com/

Publié dans Revue de Presse

Commenter cet article