Sotteville-Les-Rouen: Pour défendre l'école

Publié le par nuit des écoles

2 février 2009

Au groupe scolaire Renan-Michelet, les parents et les enseignants sont plus que jamais mobilisés pour la défense de l'école publique : le maintien de l'accueil des 2-3 ans en maternelle sous l'égide de l'Éducation nationale, contre la suppression des postes Résad (Réseau d'aide spécialisé pour élève en difficulté), la suppression des postes d'enseignants.
Information des parents, pique-nique convivial, dernièrement veillée dans les locaux de Michelet avec la participation de parents d'autres groupes scolaires sottevillais : « Nous aurions bien passé la nuit ici, mais ce n'est pas possible pour des raisons de sécurité » précise la vice-présidente du conseil de parents d'élèves.
Soirée au cours de laquelle parents et enseignants ont évoqué les problèmes, envisagé des solutions. Pendant ce temps les enfants avaient pris place dans leur duvet dans une grande salle. Pour eux ce fut un moment de plaisir : « C'est chouette, on s'amuse bien ». Slogan des petits !
Poursuivre le mouvement
Après la participation à la manifestation du 29 janvier, d'autres actions sont déjà prévues : le 6 février à l'école maternelle Michelet, une action « chaîne humaine pour sauver nos maternelles » se déroulera à partir de 16h : « Les parents sont invités à venir avec leur gilet jaune pour entourer l'école du parking jusqu'au dortoir » précise Aurélie Dagnet du conseil de parents.
Le 12 février, à 16 h 30 dans les locaux de Michelet primaire, goûter-expo pour permettre aux parents de prendre connaissance de l'ensemble de documents réunis prouvant que certaines mesures gouvernementales sont déjà en cours de mise en place, elle se déroulera ensuite le 16 à Renan maternelle.

http://www.paris-normandie.fr/

Publié dans Revue de Presse

Commenter cet article