Longvic: le collectif exprime ses craintes

Publié le par nuit des écoles

Le collectif Longvic pour l'école publique organisait, jeudi soir, la Nuit des écoles à l'école maternelle du Bief-du-Moulin. Cette soirée se voulait conviviale, entre parents, enseignants, citoyens et élus, pour montrer la mobilisation pour l'avenir de l'école et pour informer sur les craintes quant aux réformes prévues. Les responsables du collectif sont inquiets sur différents points : la suppression des postes dans les réseaux d'aide et de soutien aux élèves en difficulté, la suppression de l'accueil des petits de deux ans dans les maternelles et le remplacement par un système de garde payante, et la suppression d'autres postes dans l'Éducation nationale.
Environ soixante-dix personnes sont passées dans la soirée pour recevoir une information. Des panneaux explicatifs rappelaient les grands points du projet et les revendications du collectif. Un débat avec questions réponses a permis d'éclaircir certains points.
Claude Darciaux, maire, José Almeida, Bernadette Prévost et Christian Chevreux, adjoints, ont participé à cette soirée. Suite à cette réunion, une audience a été demandée à l'inspecteur d'académie.
23 février 2009

http://www.bienpublic.com/actu/dijon/20090223.BPA4285.html

Publié dans Revue de Presse

Commenter cet article

Muriel 25/02/2009 17:18

Est ce que vous pourriez faire un comptage des nuits des écoles organisées dans le cadre particulier du 10 mars, afin d'avoir une lisibilité sur la mobilisation nationale ce jour précis ?