Un apéro place du Capitole entre parents

Publié le par nuit des écoles

Chips et fraises tagadas, vin rouge et pétillant de raisin… La seconde « nuit des écoles » a pris la forme d'un apéritif improvisé hier soir sur les pavés de la place du Capitole.
Organisée par le nouveau « collectif 31 des parents d'élèves pour la défense de l'école publique » avec le soutien de la fédération de parents d'élèves (FCPE), cette manifestation pacifique a réuni près de 200 personnes - parents, enseignants, enfants - pendant près de deux heures devant l'Hôtel de ville. Selon le collectif, 300 écoles sont mobilisées et la représentation sera forte à la manifestation. Ce sont des questions très concrètes qui inquiètent les parents. Benoît a un fils à la Calandreta, l'école occitane de Toulouse. « Les enfants ont passé des évaluations en janvier sur le programme de l'année. C'est aberrant, car les résultats seront inscrits dans le dossier scolaire » dit ce papa, venu également « soutenir les enseignants désobéissants qui refusent d'appliquer les mesures gouvernementales ». « C'est tout le système scolaire qui est mis à mal » observe Annie, qui a « une enfant qui suit, et l'autre, collégien, en difficulté ». Je vois bien, conclut cette maman, que la suppression des RASED crée des inégalités de chance ».

11mars 2009
http://www.ladepeche.fr/article/2009/03/11/571539-Universites-le-mouvement-se-radicalise.html

Publié dans Revue de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article