Les parents d'élèves signent et persistent

Publié le par nuit des écoles

Michel Fougère n'est ni instituteur, ni directeur d'école. Cela n'empêche pas ce chef d'entreprise, père de trois enfants, de s'inquiéter des projets du gouvernement pour l'Éducation nationale. Élu au conseil d'école du regroupement pédagogique intercommunal (RPI) de Burie-Migron, il a porté en personne, vendredi dernier, une pétition à l'inspecteur d'académie, Gérard Prodhomme.

« Ça va peut-être le faire sourire, car il n'y a " que " 500 signatures. Mais c'est une pétition signée exclusivement par les parents d'élèves élus aux conseils d'école. Nous ne représentons aucun syndicat ni association, nous sommes indépendants. L'objectif est juste de montrer que les parents d'élèves éprouvent des craintes. C'est peut-être les prémices d'un mouvement de fond », estime Michel Fougère.

« Volonté d'expression »

La pétition lancée à Burie a recueilli au total 514 signatures dans un quart des écoles de la Charente-Maritime. 5 500 parents d'élèves ont également reçu un document qui dresse la liste des mesures gouvernementales et leurs conséquences sur l'école à l'origine de cette action.

Celui-ci évoque ainsi la suppression de 50 000 postes sur cinq ans dans l'Éducation nationale, de 3 000 postes d'enseignants spécialisés en 2009 au niveau national et celle à venir des enseignants diplômés pour les remplacements et des centres de formation spécifiques aux enseignants (IUFM). Autre point : la remise en cause progressive de la maternelle.

« Les parents d'élèves n'ont jamais vraiment été informés de ces mesures. C'est pourquoi, après les avoir étudiées, nous diffusons ce document. Nous avons envoyé un courrier à toutes les écoles du département, en faisant valoir notre volonté d'expression et d'information. Il y a de plus en plus d'initiatives en France, comme la Nuit des écoles (1). Nous apportons notre contribution », considère Michel Fougère.

(1) Une soirée « citoyenne », organisée dans une école, entre enseignants, élus, parents d'élèves du public et du privé. Pour en savoir plus : nuit.des.ecoles.over-blog.com.

 

21/04/2009

http://www.sudouest.com/charente-maritime/actualite/article/565922/mil/4425924.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article